melanie charvy theatre

Mélanie Charvy : « Il faut une véritable remise en question de la façon dont on accueille les réfugiés. »

Remarquée, il y a quelques éditions du off, pour sa mise en scène de J’appelle mes frères, elle est l’auteur et la metteur en scène de Provisoire(s), une pièce on ne peut plus actuelle qui sera présentée, dans le cadre du Festival d’Avignon off 2017, au Théâtre du Cabestan. Entretien avec Mélanie Charvy.

Continuer de lire « Mélanie Charvy : « Il faut une véritable remise en question de la façon dont on accueille les réfugiés. » »

Publicités
daniel_mesguich-photo-nathalie-mazeas

Daniel Mesguich : « Un artiste qui ne pense pas sa pratique n’est pas un bon artiste. »

Il met en scène, avec les chorégraphes Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault, Lorenzaccio* aux Fêtes nocturnes de Grignan. Il met en scène et joue dans Au bout du monde** (d’après La langue, d’Olivier Rolin) au Théâtre du Chêne Noir lors du Festival d’Avignon off. Son dernier essai, Estuaires***, vient d’être publié chez Gallimard. Entretien avec Daniel Mesguich.

Continuer de lire « Daniel Mesguich : « Un artiste qui ne pense pas sa pratique n’est pas un bon artiste. » »

MAGALI_GENOUD_c_Fanny_Vambacas

Magali Genoud : « Être actrice, c’est s’évader de sa propre vie. »

À l’affiche de Le porteur d’histoire d’Alexis Michalik dès sa création et jusqu’à l’an dernier, remarquable dans Un fil à la patte (mise en scène Anthony Magnier) et L’attentat (m.e.s Franck Berthier), elle fait à nouveau coup double lors du Festival d’Avignon off, dans deux créations de 2017, Roméo et Juliette (m.e.s Anthony Magnier) au Théâtre de l’Oulle et Le dernier cèdre du Liban (m.e.s Nikola Carton) à La condition des soies. Entretien avec Magali Genoud.

Continuer de lire « Magali Genoud : « Être actrice, c’est s’évader de sa propre vie. » »