revolt-theatre du centaure c_bohumil kostohryz

RÉVOLTE (REVOLT.SHE SAID.REVOLT AGAIN.), à La Caserne

REVOLT.SHE SAID.REVOLT AGAIN. est un texte sans concession, abrasif, remuant de Alice Birch, sur la condition féminine, sur la violence qui est faite aux femmes. On l’avait découvert avec enthousiasme lors de l’édition 2016 du Festival, dans une mise en scène de Arnaud Anckaert. Il en est tout autrement ici.

La mollesse et l’apathie de la mise en scène de Sophie Langevin désarment un texte qui nécessite d’être saisi à bras-le-corps, avec une grande énergie. Livré à lui-même, en pilotage automatique, il produit néanmoins quelques émotions, mais l’ensemble vire rapidement au sinistre. Au jeu, Leila Schaus fait de son mieux. Bien dirigée, elle serait à revoir dans ce type de pièce. En revanche, ses trois partenaires, visiblement mal à l’aise dans ce registre, privés de repères, sont toujours à côté du texte. Très décevant.

—Walter Géhin, PLUSDEOFF


RÉVOLTE (REVOLT.SHE SAID.REVOLT AGAIN.)

FESTIVAL D’AVIGNON OFF 2019, à La Caserne (116, rue de la Carreterie) à 13h15, du 6 au 22 juillet, relâche les 9 et 16. Réservation au 04 90 39 57 63.

RÉVOLTE (REVOLT.SHE SAID.REVOLT AGAIN.) / compagnie Théâtre du Centaure / De Alice Birch / Traduction Sarah Vermande / Mise en scène Sophie Langevin / Avec Agnès Guignard, Denis Jousselin, Francesco Mormino, Leila Schaus / Costumes Sophie Van den Keybus / Lumière Nico Tremblay / Musique Emre Sevindik / Vidéo et Régie Jonathan Christoph.


Crédit photo : Bohumil Kostohryz.