apres la neige c_Gabrielle-Baille

APRÈS LA NEIGE, à La Manufacture

Dans un préfabriqué chichement meublé, un couple et sa fille, échoués là suite à une catastrophe nucléaire qui vient de se produire. Leur passé, duquel ne filtreront que quelques bribes, paraît déjà effacé. Leurs réactions diffèrent : la mère s’inquiète de tout, le père se focalise sur la nécessité de travailler, la petite fille mesure les becquerels sans mesurer la gravité de la situation.

L’auteure et metteure en scène de la pièce, Aurélie Namur, a basé son travail sur des centaines d’heures de documentaires traitant non seulement de Tchernobyl et Fukushima, mais aussi de la longue série d’incidents en tout genre émaillant l’histoire du nucléaire civil à travers le monde, complétées par trois séjours au Japon post-Fukushima. Ce qui à première vue pourrait conduire à un huis clos oppressant, sur un sujet non moins oppressant, échappe au coup de massue grâce à un texte concis, des silences justement placés, une scénographie utilisant des effets de transparence et de profondeur, et surtout un recours croissant à l’onirisme et au fantastique. Les trois personnages semblent en suspension, ne faisant plus tout à fait partie des vivants. Une pièce d’une belle sensibilité, à découvrir.

—Walter Géhin, PLUSDEOFF


APRÈS LA NEIGE


À voir durant le FESTIVAL D’AVIGNON OFF 2019 à LA MANUFACTURE
(Patinoire) à 10h00, du 5 au 25 juillet, relâche les 11 et 18. Réservation au 04 90 85 12 71.

APRÈS LA NEIGE / compagnie Les nuits claires / De Aurélie Namur (Lansman Éditeur) / Mise en scène Aurélie Namur / Avec Julie Méjean et Aurélie Namur (en alternance) ; Brice Carayol ; Brunelle Damond, Chloé Marty-Ané et Lyra Hugand (en alternance) / Assistanat à la mise en scène Anna Zamore / Scénographie Claire Farah / Construction décor Bernard Caumel / Création sonore Antoine Blanquart / Création lumière Claire Eloy / Régie générale Bruno Matalon.


Crédit photo : Gabrielle Baille.

Publicités