Compagnie Astrov Ma Nostalgie Richard Mahoungou crédit Julien Bissila

MA NOSTALGIE, à La Scierie

Dans les contes de qualité, il y a au minimum un peu de cruauté, histoire de nous mettre face à la complexité du Monde, dès l’enfance (ce qui en soit est déjà un tantinet cruel). Celui que Richard Mahoungou transmet sur scène, destiné aux grandes personnes, n’en manque pas. Il s’agit d’une cruauté de situation qui, hélas, fut la sienne, et qui est encore celle, explique-t-il, de son pays d’origine, le Congo-Brazzaville. Tout démarre avec la pièce CRABE ROUGE, de Julien Mabiala Bissila (co-auteur avec Richard Mahoungou de MA NOSTALGIE), que Richard Mahoungou vient jouer en France. La pièce en pince un peu trop pour l’esprit critique, ce qui vaut à Richard Mahoungou, qui a le malheur d’interpréter un militaire, un appel téléphonique, venu de quelque tour d’ivoire, lui signifiant que pour rentrer au pays, il lui faudra atterrir à Kinshasa, capitale de l’autre Congo. Passer ensuite la frontière nécessiterait une traversée du fleuve Congo en pirogue, de nuit, ce que le comédien assimile à un retour « comme un voleur », et certainement les prémices de menues déconvenues avec les autorités. Il décide alors de rester en France…

Conte cruel, certes, tant les galères s’accumuleront en France, tant son pays lui semble figé dans une culture de la peur, tant les vieilles habitudes labellisées Françafrique sont tenaces, mais Richard Mahoungou possède une telle gouaille et une telle force de caractère qu’il en tire des moments savoureux et jubilatoires. À découvrir !

—Walter Géhin, PLUSDEOFF


MA NOSTALGIE

la scierie festival avignonÀ voir durant le FESTIVAL D’AVIGNON OFF 2019 à LA SCIERIE (15, boulevard du Quai Saint Lazare) à 12h00, du 5 au 26 juillet, relâche les 8, 15, 22 juillet. Réservation au 04 84 51 09 11.

MA NOSTALGIE / compagnie Astrov / De Julien Bissila et Richard Mahoungou / Mise en scène Jean de Pange et Claire Cahen / Lumière Philippe Hariga /Vidéo Tommy Laszlo / Son Stéphan Faerber / Costumes Dominique Fabuel / Assistant mise en scène Mathieu Duval.


Crédit photo : Julien Bissila.