JC-juliette navis festival avignon off 2019 credit_alice_piemme

J.C., au Théâtre du Train Bleu

festival-avignon-off-selection-plusdeoffImaginez Jean-Claude Van Damme, celui de la grande époque, au sommet de sa forme physique et médiatique, pris par une sorte de fièvre animiste, distribuer high kicks, bourre-pifs et autres joliesses, convaincu qu’il est investi d’une mission digne de son meilleur film de série B, au bas mot sauver l’Humanité (pas le journal, nous tous), imaginez-le, bondissant face à des ennemis imaginaires et dernier protecteur de la Terre Mère, une audience acquise à sa cause autant de temps qu’il voudra, mieux encore que dans ses rêves les plus fous, qui saisit alors l’aubaine et compile, en une phrase interminable, dans un même souffle, ses développements les plus potassés à propos de ses thèmes favoris, lesquels toupillent et s’entrechoquent dans son cerveau comme des neutrons dans le cœur d’une centrale nucléaire, libérant ainsi une énergie qui semble inexhaustible, imaginez-le passer en revue tous les paramètres d’une situation multi-problématique, système monétaire et tout le bastringue, patriarcat et millénaires d’oppression de la Femme, transpirant à grosses gouttes sous le faix, se mettant torse nu, lutter encore, lutter toujours, muscles saillants, cervelle en ébullition, lui qui n’était qu’un pauvre gamin maigre que tout le monde ignorait, et vous verrez Douglas Grauwels réaliser une performance étonnante, la restitution vandammesque d’un texte fleuve, et pas bête du tout, écrit avec Juliette Navis.

—Walter Géhin, PLUSDEOFF



J.C.

théâtre du train bleu avignonÀ voir durant le FESTIVAL D’AVIGNON OFF 2019 au THÉÂTRE DU TRAIN BLEU à 22h20, du 5 au 24 juillet, relâche les 11 et 18. Réservation au 04 90 82 39 06.

J.C. / Compagnie Regen Mensen / création collective / Mise en scène Juliette Navis / Avec Douglas Grauwels / Création Lumière Arnaud Troalic / Écriture du corps Elik Niv / Regard extérieur Pierre Devérines.


Crédit photo : Alice Piemme.