Jappelle-mes-Frères (c) Claire-Gondrexon

⌊CRITIQUE⋅OFF 2018⌋ J’APPELLE MES FRÈRES, à La Manufacture

UN SUJET DÉLICAT TRAITÉ AVEC ÉLÉGANCE, SOBRIÉTÉ ET INTELLIGENCE.

« Un homme. Une voiture. Deux explosions. » La vie de Amor, un jeune homme pourtant sans histoires, diplômé et sociable, vient de basculer. Rien de tangible cependant, juste une présomption, celle que les regards qui s’attardent sur lui vont ou ont déjà changé, tandis que l’auteur de l’attentat est toujours recherché. Cette présomption lui est soufflée par ses origines : il est issu de l’immigration. Amor appelle ses frères (comprendre ses amis qui comme lui sont issus de l’immigration), leur conseille de rester chez eux, plus tard se ravise et leur conseille de sortir et de se fondre dans la masse. Le doute le gagne, il est de plus en plus convaincu qu’une suspicion l’entoure, que les yeux l’épient et le surveillent…

La pression de la société peut-elle faire douter de sa propre innocence ? À contexte sensible (l’auteur suédois Jonas Hassen Khemiri avait d’ailleurs eu le courage d’écrire le texte peu après les attentats de Stockholm), sujet délicat à aborder. La metteure en scène Noémie Rosenblatt le fait avec élégance, sobriété et intelligence, n’imposant rien au spectateur, suggérant des pistes de réflexion. Le jeu de Slimane Yefsah apporte beaucoup de nuances au personnage de Amor, et le travail de Noémie Rosenblatt pour entourer les quatre acteurs qu’elle dirige (Priscilla Bescond, Kenza Lagnaoui, Maxime Le Gall, Slimane Yefsah) de onze amateurs, onze « Amplificateurs de voix » selon ses termes, des locaux de tous âges, est bluffant compte-tenu du peu de temps passé avec eux. Une pièce à voir absolument.

—Walter Géhin, PLUSDEOFF


J’APPELLE MES FRÈRES
À voir durant le FESTIVAL D’AVIGNON OFF 2018 à LA MANUFACTURE (Manufacture extra-muros, trajet en navette) à 15h55, du 6 au 26 juillet, relâche les 12 et 19. Réservation au 04 90 85 12 71.

Traduit du suédois par Marianne Ségol-Samoy. Le théâtre de J.H. Khemiri est publié aux éditions Théâtrales, éditeur et agent de l’auteur / Avec : Priscilla Bescond, Kenza Lagnaoui, Maxime Le Gall, Slimane Yefsah et un groupe de 11 amateurs / Mise en scène : Noémie Rosenblatt / Accompagnement des amateurs : Julie Minck / Scénographie : Angéline Croissant / Lumière : Claire Gondrexon / Régie lumière : Alix Weugue / Son : Marc Bretonnière / Régie son : Damien Gandolfo / Mouvement : Marie-Laure Caradec / Costumes : Camille Pénager.

Crédit photo : Claire Gondrexon.

Publicités