DEPUIS-L-AUBE-ODE AU CLITORIS PAULINE RIBAT-Victor-Tonelli-

DEPUIS L’AUBE (ODE AU CLITORIS) / m.e.s Pauline Ribat

Dans la sélection contemporaine de PLUSDEOFF

Cela commence dans l’euphorie, à coups de déclinaisons étymologiques abondant en injures dérivées d’une imagerie sexuelle. Les trois acteurs (Florian Choquart, Lionel Lingelser et Pauline Ribat) s’enflamment. Ils entament un tour de chant d’un cru extravagant. La salle frétille. Et c’est la douche glacée. Le silence s’impose dans le public. Un rapport sexuel, hétéro, où le jeu tourne à l’humiliation de la femme, puis les récits terribles, fondus les uns dans les autres, dans un enchaînement à la rapidité oppressante, de viols commis sur des femmes.

Pauline Ribat, qui met en scène un texte dont elle est l’auteur, utilisera ce procédé de montagnes russes émotionnelles, alternant pic euphorisant et gouffre monstrueux, ludisme et violence, tout au long de Depuis l’aube (ode au clitoris). Le passage sans transition de l’euphorie à la douche glacée met à jour bien plus crûment les mutilations physiques et psychologiques subies par les femmes à travers les âges, tout en faisant éclater le merveilleux d’une pratique dans le désir ou l’amour. Une structure narrative d’une redoutable efficacité, qui s’appuie sur un travail de recherche très fouillé, riche en faits amusants ou atterrants, et un jeu qui change de registre avec une aisance remarquable. Une pièce d’utilité publique.

—Walter Géhin, PLUSDEOFF


DEPUIS L’AUBE / Texte et mise en scène Pauline Ribat / Avec Florian Choquart, Lionel Lingelser et Pauline Ribat / Collaboration artistique Joséphine Serre / Avec le regard complice de Clément Peyon / Scénographie Jean-Baptiste Manessier / Construction Décor Eric Jolivet / Création Lumière Laurent Schneegans / Création costumes Cécile Box assistée de Arthur Haie / Création musicale Florian Choquart / Régie Marianne Pelcerf, Sarah Bradley, François Duguest.

Crédit photo : Victor Tonelli.

Festival d’Avignon off 2017 / 11 Gilgamesh Belleville / salle 1 / 21h20 / du 6 au 28 juillet, relâche les 11 et 18.

Publicités

Une réflexion sur “DEPUIS L’AUBE (ODE AU CLITORIS) / m.e.s Pauline Ribat

Les commentaires sont fermés.