Nest_Laura_062017_photo_Arthur_Pequin_H8A9648

LA VIE TRÉPIDANTE DE LAURA WILSON / m.e.s Jean Boillot

Dans la sélection contemporaine de PLUSDEOFF

Elle trouve le réconfort devant La chute des anges rebelles, de Brueghel, qui lui dit que dans le tragique, il peut y avoir du comique. Ou, du même peintre, Paysage d’hiver avec patineurs, où les gens, en miniature, ont l’air si heureux de vivre ensemble. Une affiche publicitaire sert de support à une voix intérieure qui la conseille. Quand lui a été annoncé son licenciement, elle a convoqué Godzilla et Jean-Claude Van Damme pour faire la peau au directeur. Lorsque l’on n’a plus grand-chose sous la semelle, mais que l’on refuse d’abdiquer, l’imaginaire peut encore beaucoup.

Laura Wilson connaît une trajectoire dont la banalité est peut-être ce qu’elle a de plus affreux. Perte du travail, perte de la garde de son enfant, précarisation. Mais, la chute d’un ange rebelle peut-elle se dérouler autrement qu’en étant trépidante ? La mise en scène, par Jean Boillot, de la pièce de Jean-Marie Piemme, rejette une interprétation ironique de ce « trépidante » qui voudrait que l’on s’enfonce dans le pathos. Laura Wilson est au plus bas, mais son cœur bat encore. Jean Boillot décline donc sa vie sous un tonnerre musical, mené par Hervé Rigaud à la guitare électrique, qui colle à merveille à Laura Wilson, à son énergie inextinguible. Isabelle Royanette est cette verveuse Laura Wilson, autour de laquelle gravitent vifs Régis Laroche et Philippe Lardaud.

—Walter Géhin, PLUSDEOFF


LA VIE TRÉPIDANTE DE LAURA WILSON / Texte Jean-Marie Piemme / Metteur en scène Jean Boillot / Avec Philippe Lardaud, Régis Laroche, Hervé Rigaud et Isabelle Ronayette / Compositeur interprète Hervé Rigaud / Scénographie et costumes Laurence Villerot / Collaboration vidéo Vesna Bukovcak / Créateur lumière Pierre Lemoine / Régisseur son Perceval Sanchez / Régisseurs lumière En alternance Benoît Peltre et Jérôme Lehéricher / Construction décors Ateliers du NEST.

Crédit photo : Arthur Péquin.

Festival d’Avignon off 2017 / 11 Gilgamesh Belleville / salle 1 / 15h40 / du 6 au 28 juillet, relâche les 11, 18 et 25.

Publicités

Une réflexion sur “LA VIE TRÉPIDANTE DE LAURA WILSON / m.e.s Jean Boillot

Les commentaires sont fermés.