Je t'ecris mon amour - photo Romain Kosellek

JE T’ÉCRIS MON AMOUR / m.e.s Jean de Pange

Dans la sélection contemporaine PLUSDEOFF

Une rencontre. Une attirance réservée, pour la personne, pour un pressentiment de ce qu’elle est. Le travail la force à s’éloigner. Plus tard quelques mots d’elle, une prise de nouvelles, sur l’écran de son téléphone. Une correspondance s’établit, de plus en plus rapprochée, et eux de plus en plus proches. Les mots nourrissent les mots, ils ne cessent d’en appeler d’autres, tandis qu’eux ne s’appellent jamais.

Plus tard, bien plus tard, quand le manque sera trop fort, quand il voudra entendre sa voix, elle dira préférer le lire et lui écrire. Chacun aimant les mots qu’écrit l’autre, par extension l’aime. Tout s’emballe, le philtre épistolaire pénètre le désir physique, allant jusqu’à rendre parfaite sa manifestation puisqu’elle passe par l’imagination. Leur relation a-t-elle même besoin qu’ils se revoient ?

Le théâtre que prône Jean de Pange, un théâtre libéré de l’injonction à esthétiser qu’il présentait déjà dans une éclatante rigueur avec Tartuffe, un théâtre fait d’acharnement sur le texte et le jeu, sur l’intention, atteint une autre dimension avec Je t’écris mon amour, pièce écrite, à la demande du metteur en scène, par son ami aujourd’hui disparu Emmanuel Darlay. Au fond, un écran où s’affichent les messages. Sur le plancher nu, Céline Bodis et Jean de Pange, magnifiques de maîtrise. Et une forme de beauté qui se ressent, vibrante.

—Walter Géhin, PLUSDEOFF


JE T’ÉCRIS MON AMOUR / texte Emmanuel Darley / mise en scène Jean de Pange / avec Céline Bodis et Jean de Pange / collaboration à la mise en scène et direction d’acteurs Paul Desveaux et Ali Esmili / scénographie et costumes Mathias Baudry / lumière Nathalie Perrier / son et régie générale Cédric Colin / vidéo Philippe Hariga / Régie lumière Jeanne Dreyer.

Crédit photo : Romain Kosellek.

Festival d’Avignon off 2017 / La Caserne des Pompiers / 13h45 / du 7 au 23 juillet, relâche les 10 et 17.

Publicités

Une réflexion sur “JE T’ÉCRIS MON AMOUR / m.e.s Jean de Pange

Les commentaires sont fermés.