tina une breve histoire de la crise c yves kerstius

T.I.N.A. Une brève histoire de la crise / m.e.s Sébastien Valignat

♥ recommandé

À quoi bon amener au théâtre la crise des subprimes, point de départ de la crise financière de 2007 qui engendra la crise économique qui perdure depuis 2008 ? Expliquer de manière claire, et sur un ton de comédie, les mécanismes des techniques, pratiques et produits financiers qui conduisirent à la catastrophe, comme le fait T.I.N.A Une brève histoire de la crise, est certes séduisant, mais d’une dimension théâtrale réduite. Ce qui donne tout son sens à la pièce, c’est qu’elle met en évidence les mécanismes humains qui poussent au désastre.

Sont convoqués sur scène le chercheur en produits financiers qui a une idée « lumineuse » en voyant une publicité vantant les mérites de l’ABS, des courtiers en crédit immobilier, une agence de notation, les banques d’investissement,  un agent immobilier, George Bush ou encore Henry Paulson, alors secrétaire au Trésor. Sans oublier M. Paramo, à qui un crédit immobilier a jadis été refusé faute d’un salaire suffisant, résigné à rester locataire, et qui soudain devient propriétaire de quatre maisons, devenant ainsi carburant de la machine infernale, et au final pigeon universel dévoré par les accointances entre avides, couards, malhonnêtes et opportunistes. Ce que dit avec habileté la pièce, c’est que la crise des subprimes n’est pas le résultat d’un système, mais celui de la nature humaine. Un système se corrige. Quant à la nature humaine…

—Walter Géhin, PLUSDEOFF.com


T.I.N.A. Une brève histoire de la crise / Compagnie Cassandre / de : Simon Grangeat / avec (en alternance) : Stéphane Daublain, Tommy Luminet, Guillaume Motte, Sébastien Valignat / Mise en scène : Sébastien Valignat / Régie lumières : Xavier Ferreira de Lima et Dominique Ryo / Assistance à la mise en scène : Marijke Bedleem / Scénographie : Amandine Fonfrède / Création lumières : Gilles Ribes.

Festival d’Avignon OFF 2016 / Théâtre des Halles / à 21h45 (durée : 1h15) / relâche le 11, 18, 25 juillet.

Publicités