rancois-dassise-c claire-besse.jpg

FRANÇOIS D’ASSISE / m.e.s Adel Hakim

♥ recommandé

Contempler. Contempler de tous ses sens, faire un festin de la vie. Regarder la faune et la flore, les humer à pleins poumons, écouter jusqu’à percevoir le battement de cœur de l’écureuil. Ainsi grandit François dans la vallonnée Ombrie, loin de l’agitation de la foule. Reprendre l’affaire familiale de draps le rebute. Éclate la guerre entre sa ville, Assise, et la rivale Pérouse. Cette guerre et une chapelle qu’il restaure le mènent sur le chemin de la foi et la fondation de l’ordre des Franciscains.

Robert Bouvier interprète François d’Assise depuis 1994. C’est un comédien en hyper-maîtrise du personnage et du texte de Joseph Delteil que dirige Adel Hakim. Un texte où s’épanouissent les mots, une ode à la nature qui met en évidence le rôle prépondérant des jeunes années de François dans son cheminement intellectuel, et qui prend toute sa résonance en soulignant que François considérait déjà, au douzième siècle, que l’homme allait trop vite, ne savait plus contempler, et par là ignorait la valeur de ce qui l’entoure dans sa course à l’expansion. Loin de tout dogmatisme, cette pièce est un hymne à la vie et une source de réflexion.

—Walter Géhin, PLUSDEOFF.com


FRANÇOIS D’ASSISE / Texte : Joseph Delteil (Éditions Grasset) / Adaptation : Robert Bouvier et Adel Hakim / Mise en scène : Adel Hakim / Assistante mise en scène : Nathalie Jeannet / Scénographie : Yves Collet en collaboration avec Michel Bruguière / Création lumière : Ludovic Buter / Création son : Christophe Bollmann / Direction technique : Bernard Colomb / Avec : Robert Bouvier.

Festival d’Avignon OFF 2016 / Théâtre des Halles / 19h00 / durée : 1h25 / Du 6 au 28 juillet, relâches le 11, 18, et 25 juillet / Représentations franco-italiennes le 12, 19 et 26 juillet 2016.

Publicités