decris-ravage_c_mathilde_delahaye

DÉCRIS-RAVAGE / m.e.s Adeline Rosenstein

⇔ mitigé

Remonter aux sources de la question de la Palestine, en retracer les développements, est aussi épineux qu’audacieux. Le faire dépourvu d’images, vidéos, cartes, graphiques ou tableaux, en somme tous les documents que l’on s’attend à trouver en pareil cas, cela relève de la bravade.

Adeline Rosenstein, qui a écrit et mis en scène ce documentaire théâtral sans document, en est également l’oratrice principale. On comprend vite dans son discours que ce parti pris marque le rejet des matériaux couramment présentés et dont la pertinence n’est plus remise en cause du seul fait de leur ancienneté. Le propos est ici étayé par des entretiens, des pièces de théâtre, toute une masse d’informations grappillées au fil des rencontres et recherches, et fort intéressantes.

L’illustration du propos reste imagée. Adeline Rosenstein et quatre autres intervenants doublent la présentation à l’aide d’un langage corporel qui aide par exemple à situer un pays ou une ville. C’est justement sur la forme que DÉCRIS-RAVAGE balbutie. En voulant lui conférer à tout crin un ton léger et amusant, les explications, qui rappelons-le portent sur un sujet complexe, sont parfois rendues inaudibles, ou brouillonnes. Le côté petites blagues entre intervenants, et celui de work in progress, deviennent à la longue agaçants, à l’instar de la répétition des ‘comme vous le voyez ici’ en désignant les boules de tissu mouillé lancées régulièrement sur des panneaux de bois. Dommage que tout ce beau travail de recherche soit affaibli par une forme non maîtrisée !

—Walter Géhin, PLUSDEOFF.com


DÉCRIS-RAVAGE / Textes écrits ou recueillis et mis en scène par Adeline Rosenstein / Avec : Léa Drouet, Céline Ohrel, Adeline Rosenstein, Isabelle Nouzha et Olindo Bolzan / Espace : Yvonne Harder / Lumière : Caspar Langhoff / Création sonore : Andrea Neumann / Regards scientifiques : Julia Strutz, Henry Laurens, Tania Zittoun / Dessin : Verena Kammerer.

Festival d’Avignon OFF 2016 / Théâtre des Doms / 22h15 / durée : 2 parties de 1h40 / Partie 1 les 7, 9, 11, 14, 16, 18, 22, 24 et 26 juillet – Partie 2 les 8, 10, 15, 17, 19, 23, 25 et 27 juillet – Parties 1 et 2 les 12 et 20 juillet.

Publicités