pompiers c Gilbert Scotti

POMPIERS / m.e.s Serge Barbuscia

♥ recommandé avec réserve, pour public averti

L’histoire est sordide. Une jeune femme, avec laquelle le sort fut déjà plus que contraire lorsqu’elle avait 6 ans, précipitée d’un haut plongeoir par un groupe de garçonnets, ce qui la fit basculer à l’état de simplette, tombe amoureuse d’un pompier. L’uniforme et le camion rouge lui font tourner la tête. Convaincue d’être aimée en retour, elle s’offre sans mesure à un homme qui voit là l’opportunité de repousser encore et encore la limite de ses fantasmes sans qu’un non le réfrène. Il la jette même en pâture dans la caserne. L’affaire fuite. Une assistante sociale et une psychologue montent un dossier, en vue d’un procès, sur la base des mots simples, enfantins, de la jeune femme, qui pour bien se souvenir découpe son histoire, avec cet homme, en 21 chapitres, auxquels elle donne des titres. Tandis que le procès est sur le point de s’ouvrir, l’homme est mis par mégarde dans la même salle qu’elle…

Rôle sur mesure pour William Mesguich, où cependant la puissance de son jeu semble parfois à l’étroit. L’acteur injecte à son personnage un noir intense et surabondant. Quel homme effrayant, insinuant, captieux saisit-il ici ! Camille Carraz est magnifique dans un rôle éprouvant, avec la partition difficile d’une femme se battant contre son prédateur avec les armes d’une enfant. Le texte de Jean Benoit Patricot est dur, les mots sont crus, les détails glauques, mais la direction d’acteurs a de la délicatesse, de la mesure. Subtils dosages, qui font de la pièce une réussite.

Walter Géhin, PLUSDEOFF.com


POMPIERS / de : Jean Benoit Patricot (texte publié aux éditions de l’Amandier) / mise en scène : Serge Barbuscia / avec : Camille Carraz et William Mesguich / conception sonore et musicale : Eugenio Romano / costumes : Annick Serret / Création lumières et scénographie : Sébastien Lebert.

Festival d’Avignon OFF 2016 / Théâtre du Balcon / à 17h00 (durée : 1h10) / Du 6 au 30 juillet / Relâche les 11, 18, et 25 juillet.

Advertisements

2 réflexions sur “POMPIERS / m.e.s Serge Barbuscia

Les commentaires sont fermés.