paradoxal_marien_tillet_festival_avignon_off_2016

PARADOXAL / Marien Tillet

♥♥♥ incontournable

Une journaliste, au sommeil troublé, s’inscrit à un essai clinique de rêve lucide. Elle sera exposée, dans une salle d’hôpital, aux mêmes stimuli que la poignée de co-rêveurs, aux profils divers, qui l’accompagnent dans cette expérience supervisée par un spécialiste reconnu de la question. Cependant, la rigueur du protocole est vite submergée par la force des rêves…

Ce n’est pas dans le sommeil que nous plonge Marien Tillet, mais dans un océan de bienheureuse perplexité. Méandres, imbrications, tiroirs, boucles, chausse-trapes, le cerveau fume, fulgure croyant tenir quelque chose, fulmine en réalisant qu’il s’agissait d’un mirage. Le conteur trace en un éclair une piste, aussitôt l’efface, en trace de nouvelles qui subissent le même sort, tandis que la frontière entre rêve et réalité se cabre, se tord et finalement se dérobe.

Marien Tillet imprime un rythme ébouriffant à sa narration, rythme merveilleusement soutenu par les effets sonores et de lumières que coordonnent Samuel Poncet et Alban Guillemot, et qui font glisser l’histoire vers d’inquiétantes contrées. Mais au-delà de cette performance live, le plus impressionnant est le talent d’écriture. D’abord parce que les concepts scientifiques indispensables à la compréhension de l’histoire sont discrètement, et avec humour, distillés par petits bouts digestes au fil du récit. Ensuite parce que la structure narrative de PARADOXAL, à la fois foisonnante et évanescente, endigue toute certitude. Et quel plaisir de quitter ce thriller médical avec, plutôt que des certitudes, de controversables interprétations !

—Walter Géhin, PLUSDEOFF.com


PARADOXAL / de et avec : Marien Tillet / scénographie : Samuel Poncet / dispositif sonore : Alban Guillemot.

Festival d’Avignon OFF 2016 / la Manufacture / 14h40 / du 6 au 24 juillet, relâche le 18.

Publicités

Une réflexion sur “PARADOXAL / Marien Tillet

Les commentaires sont fermés.