suggestions_festival_avignon_off_2016

Sont annoncés cet été : Avignon et Grignan

Un détour par Grignan, son château et ses Fêtes nocturnes. L’invitée de leur trentième édition, du 24 juin au 20 août, n’est autre que la Compagnie des Dramaticules emmenée par Jérémie Le Louët. On se souvient notamment de AFFREUX, BÊTES ET PÉDANTS en 2014 et de UBU ROI en 2015. À l’affiche, DON QUICHOTTE de Cervantes.

Quant au Festival off d’Avignon 2016, qui débute officiellement le jeudi 7 juillet et s’achève le dimanche 30 juillet (attention, certains théâtres dérogent à ces dates, comme la Manufacture ouverte à partir du 6), avec quelques mois d’avance plusieurs affiches attrayantes sont à signaler.

Marien Tillet, auteur d’une performance remarquée aux côtés du musicien Mathias Castagné en 2015 dans ULYSSE NUIT GRAVEMENT À LA SANTÉ, n’a pas laissé indifférent la direction de la Manufacture, puisqu’il y présentera sa création de 2016, PARADOXAL, deuxième épisode de sa série de contes paranormaux (à 14h40, intra-muros).

William Mesguich, l’un des marathoniens de la précédente édition, jouera avec Camille Caraz la pièce POMPIERS de Jean-Benoit Patricot, mise en scène de Serge Barbuscia, au Théâtre du Balcon (à 17h00). Et seul dans MÉMOIRES D’UN FOU, mise en scène de Sterenn Guirriec, au Girasole.

La compagnie Viva dirigée par Anthony Magnier présentera la bagatelle de quatre pièces : pour la troisième année UN FIL À LA PATTE, au Pandora (à 13h00); un autre Feydeau, créé cette année, ON PURGE BÉBÉ, au Collège de la Salle (à 15h40 ); pour la deuxième année, ANDROMAQUE, à l’Oulle (à 17h10 les jours pairs); son autre création de 2016, OTHELLO, à l’Oulle (à 17h10 les jours impairs).

Alain Timàr mettra en scène dans son Théâtre des Halles LES BÊTES de Charif Ghattas, avec Maria de Medeiros, Manuel Blanc et Thomas Durand (à 16h30), ainsi que TOUS CONTRE TOUS de Arthur Adamov, fruit d’un travail avec une équipe sud-coréenne (à 11h00).

Gregori Baquet sera bien entouré, notamment par Catherine Salviat du Français, dans LA REINE DE BEAUTÉ DE LEENANE de Martin Mc Donagh, mise en scène de Sophie Parel, à l’Essaïon (à 14h20) ; et dans ADIEU MONSIEUR HAFFMANN, pièce écrite et mise en scène par Jean-Philippe Daguerre, au Théâtre Actuel (à 17h20).

AMOK, mise en scène de Caroline Darnay, où brille en solo Alexis Moncorgé, reviendra au Roi René, dans la grande salle (à 17h50), après un premier succès avignonnais, un succès parisien au Théâtre de Poche-Montparnasse, et le Molière de la Révélation masculine 2016. Alexis Moncorgé qui jouera également dans LE BONHEUR DES DAMES DE ZOLA, rôle qui lui valut une nomination aux Molières en 2015, toujours au Roi René (à 14h00).

Luca Franceschi, de la Compagnia dell’Improviso, accompagné par Bernard Ariu à l’accordéon et Renaud Dupré à la vidéo, se mettra en scène sur un texte dont il est l’auteur, LE JAZZ À 3 DOIGTS, à la Luna (à 17h40, salle 2).

LE MALADE IMAGINAIRE, mise en scène de Jean Hervé Appéré, au Théâtre de l’Oulle (à 15h25), incitera-t-elle à prêter l’oreille derechef à une ritournelle trop souvent entendue au gré des étés à Avignon, celle de Molière mâtiné de Commedia dell’arte ? Autre mise en scène d’un Molière par Jean Hervé Appéré, DON JUAN, avec notamment Florence Alayrac, au Notre-Dame (à 12h30, salle bleue).

Fabio Gorgolini et sa troupe du Teatro Picaro joueront pour la troisième année PRÊT-À-PARTIR, mais cette fois au Théâtre des Lucioles, une nouveauté pour la compagnie.

Le collectif vdp, qui a connu un succès critique et de fréquentation lors des deux dernières éditions avec LE REVIZOR, sera de retour au Petit Louvre avec FAUST de Goethe (à 14h40, Chapelle des Templiers), dans une mise en scène de Ronan Rivière.

Publicités