pret_a_partir_teatro_picaro_avignon_off

PRÊT-À-PARTIR / m.e.s Fabio Gorgolini

Nouvelle comédienne dans l’unique rôle féminin quelque peu réécrit, nouvelle fin, les deux Fabio, Gorgolini et Marra, ont remis sur le métier leur déjà très aboutie pièce PRÊT-À-PARTIR. La critique.

Une troupe de comédiens tire sur les grands chemins sa roulotte. Elle est attendue au château du Duc, où elle doit jouer. L’humeur est maussade : son directeur Saverio [joué par Fabio Gorgolini] est en panne d’inspiration et ne sait quelle histoire présenter aux nobles. Pour ne rien arranger, un nouveau-né, dans son couffin, a été recueilli —abandonné qu’il était dans les bois— ce qui réjouit uniquement la femme du directeur [Laetitia Poulalion]. Comble de la malchance, une roue de la roulotte se brise, immobilisant la troupe.

La muse apparaît au directeur là où il l’attendait le moins : dans une lettre au fond du couffin. Le voici noircissant fiévreusement les pages, et imposant à sa femme-comédienne et à ses deux serviteurs-comédiens [Ciro Cesarano et Paolo Crocco] de commencer sans attendre les répétitions, pendant qu’un forgeron répare la roue.

Dès lors, c’est un exquis mille-feuille de théâtre populaire italianisant que l’on déguste, léger comme la crème d’un maritozzo romain, savoureux comme un baba napolitain, généreux comme un bavarese, acidulé comme une torta al limone. La roulotte, telle une citrouille magique, s’ouvre pour que se joue un théâtre de tréteaux. Une répétition de pièce —astucieuse mise en abyme— se substitue à la pièce. L’histoire jouée renverse le réel et sa hiérarchie : la pièce répétée raconte la bataille entre deux Princes pour la couronne de leur défunt père, deux princes joués par les serviteurs.

D’autres lectures s’ajoutent. D’abord, PRÊT-À-PARTIR, à travers cette répétition dans des conditions sommaires, interrompue par les cris du nouveau-né, sur un texte écrit après bien des angoisses de page blanche, raconte la fragilité du processus créatif et la fugacité de l’inspiration. Ensuite, la pièce parle de la condition du comédien qui échappe, le temps du jeu, au réel et à ses soucis, se rêvant en puissant ou en tout autre personnage (un docteur, un cuisinier) qu’il ne sera jamais.

Gorgolini et Marra ont recours à deux moteurs comiques. Le personnage du Prince incarné lors de la répétition par Ciro Cesarano (et dans une moindre proportion ceux du cuisinier et du docteur, avec lesquels jongle Paolo Crocco en plus d’être le deuxième Prince] dans lequel Cesarano, doté d’un énorme ventre postiche, campe un hilarant Prince-bouffon obèse et tempétueux. L’autre moteur repose sur les aléas rencontrés dans sa direction d’acteur par Saverio, ce dernier adoptant une sévérité qui instille le contraste indispensable pour renforcer l’effet comique des pitreries de ses serviteurs. Laetitia Poulalion apporte, et ce n’est pas un détail quand on joue avec trois bruns Italiens, le contraste de ses boucles blondes, une douce féminité et une fausse obéissance à Saverio.

Dans PRÊT-À-PARTIR, les connaisseurs découvriront un théâtre intelligent, à la structure narrative très élaborée. Et tout le monde rira abondamment, tant ces Italiens sont généreux en la matière.

—Walter Géhin, PLUSDEOFF.com

Festival OFF d’Avignon 2016 / aux Lucioles à 17h05 (durée 1h20) / PRÊT-À-PARTIR / De : Fabio Marra et Fabio Gorgolini / Compagnie Teatro Picaro / Avec : Ciro Cesarano, Laetitia Poulalion, Paolo Crocco, Fabio Gorgolini / Mise en scène : Fabio Gorgolini / Création lumières : Orazio Trotta / Costumes : Virginie Stuki / Décor : Jipanco Atelier / Musique : Fabio Gorgolini.

Publicités

3 réflexions sur “PRÊT-À-PARTIR / m.e.s Fabio Gorgolini

Votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s