le_reserviste_avignon_off_2015_A_Piemme_AML

LE RÉSERVISTE / m.e.s Antoine Laubin

Un homme, un tantinet paresseux, décide de se mettre en retrait du marché du travail. Il croit bien faire, autant pour lui que pour la société en la soulageant du poids d’un demandeur d’emploi. Mais il y a malentendu : la machine administrative ignore le concept de réserviste, et compte bien le mettre au travail. Antoine Laubin met en scène un texte de Thomas Depryck. La critique.

Quand la pièce LE RÉSERVISTE commence-t-elle vraiment, et quand se termine-t-elle ? Commence-t-elle lorsque les spectateurs sont accueillis par le metteur en scène et les comédiens, établissant un premier contact en les aidant dans leur installation, sur scène, sur coussins, poufs et chaises ? Ou commence-t-elle lorsque, le public installé, les comédiens commencent leur narration à trois voix ? La pièce se termine-t-elle quand la vidéo d’un paresseux se traînant à terre prend fin, ou quand le débriefing de la pièce s’achève (les spectateurs pouvant débattre avec l’équipe), ou encore plus tard, quand le spectateur aura terminé de réfléchir aux questions que soulève le texte de Thomas Depryck ?

LE RÉSERVISTE est une pièce à géométrie variable : chacun lui donnera une longueur différente, et chacun l’aura vécue depuis plusieurs endroits. D’abord depuis la scène, les comédiens évoluant dans les gradins et en régie. Ensuite depuis les gradins, un expert, différent à chaque représentation, prenant place sur scène dans le dernier tiers de la pièce afin d’apporter son éclairage au propos. Enfin hors de la salle (sur les escaliers des Doms lors du Festival), si le spectateur décide de prolonger la pièce par le débriefing.

Sérieux… et jubilatoire

La pièce est servie par un trio de comédiens —Angèle Baux, Baptiste Sornin, Renaud Van Camp— truculents, expressifs, jamais ennuyeux, et qui montrent, lors du débriefing, qu’ils ne sont pas là pour uniquement recracher le texte de Thomas Depryck et appliquer les consignes d’Antoine Laubin, mais qu’ils ont potassé le sujet et ont prolongé la pièce hors théâtre, en réfléchissant à ce que les experts qui se sont succédé sur scène ont apporté comme pistes de réflexion.

Caustique, mais pas aigrie, souvent hilarante, mais avec du fond, intello, mais pas trop, la pièce LE RÉSERVISTE est un habile appel à la réflexion sur un sujet qui nous concerne tous.

—Walter Géhin, PLUSDEOFF.com

au Théâtre des Doms à 22h00

Festival OFF d’Avignon 2015

LE RÉSERVISTE

Compagnie De Facto

De : Thomas Depryck (éditions Lansman /  CED-WB/L’L)

Avec : Angèle Baux, Baptiste Sornin, Renaud Van Camp

Conception et mise en scène : Antoine Laubin
Dramaturgie : Thomas Depryck
Assistanat à la mise en scène : Axel Cornil
Lumières et régie : Gaspard Samyn

Advertisements

Une réflexion sur “LE RÉSERVISTE / m.e.s Antoine Laubin

Votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s