sur la page wikipédia de michel drucker_anthony poupard

La Manufacture : programme du Festival OFF d’Avignon 2015 (1/2)

La Manufacture d’Avignon est l’une des références du théâtre contemporain au Festival OFF, preuve en est des nouvelles pépites découvertes lors de l’édition précédente*. Première immersion dans sa programmation 2015, celle de la Manufacture intra-muros, au 2, rue des écoles. (photo: Anthony Poupard, SUR LA PAGE WIKIPEDIA DE MICHEL DRUCKER…)

—Programme commenté par Walter Géhin, PLUSDEOFF.com (sauf mention contraire, les pièces sont jouées du 5 au 25 juillet.)

À 10h50, THE GREAT DISASTER. Un monologue de presque une heure, signé Patrick Kermann, prononcé d’outre-tombe, et même d’outre-fonds océaniques, par Giovanni Pastore [joué par Olivier Dutilloy], un montagnard du Frioul venu faire la plonge, et le grand plongeon, sur le Titanic. Mise en scène d’Anne-Laure Bourgeois.

À 12h10, FINIR EN BEAUTÉ.  Dans ce seul en scène de 50 minutes dont il est l’auteur et l’interprète, Mohamed El Khatib présente un travail mêlant l’intime (le décès de sa mère) et la création théâtrale.

À 13h25, FUCK AMERICA. Créé par la compagnie Théâtre Provisoire au théâtre Joliette-Minoterie de Marseille d’après le roman éponyme d’Edgar Hilsenrath, ce seul en scène où Haïm Menahem, accompagné par le saxophone de David Rueff, assure sa propre mise en jeu, raconte les errances et déconvenues d’un rescapé de la Shoah fraîchement arrivé aux États-Unis.

À 15h30, FROMAGE DE TÊTE. Présenté par les Ateliers du Spectacle et le collectif N+1, un court, singulier et cérébral spectacle de 50 minutes, à quatre comédiens, qui « prend comme objet l’espace mental et ses représentations », et qui fut élaboré avec le concours de chercheurs en neurosciences. Catherine Pavet est à la mise en scène des mécanismes de la pensée.

Du 5 au 14 juillet 2015, à 16h45, LA GRANDE SAGA DE LA FRANÇAFRIQUE.
Un seul en scène qui s’annonce corrosif, puisque prenant pour cible les relations entre la France et ses anciennes colonies en Afrique, de 1958 à nos jours.

Du 16 au 25 juillet 2015, à 16h45, ET VIVRE ÉTAIT SUBLIME. Nicolas Rey et Mathieu Saïkaly, les « garçons manqués » de France Inter, portent sur scène la chronique radiophonique où ils partagent et entretissent leurs amours, l’un pour les textes, l’autre pour la musique.

Du 5 au 14 juillet 2015, à 18h45, ULYSSE NUIT GRAVEMENT À LA SANTÉ.
Mathias Castagné, le très bon créateur son de la Compagnie Viva (Andromaque, Les Jumeaux Vénitiens…)  accompagne à la guitare le slam de Marien Tillet, de la compagnie Le Cri de l’Armoire, dans une relecture, sous forme de concert épique, du mythe d’Ulysse.

Du 16 au 25 juillet 2015, à 18h30, NATURE MORTE DANS UN FOSSÉ. Lors de l’édition précédente, à la Manufacture/Patinoire, le Groupe Vertigo présentait le mordant MIRROR TEETH de Nick Gill. Nouvelle mise en scène de Guillaume Doucet, sur un texte —un polar théâtral— tout aussi percutant de l’auteur gênois Fausto Paravidino. Suite à la découverte du cadavre d’une jeune femme, six personnages [joués par Bérangère Notta et Guillaume Doucet] témoignent, et plongent le récit dans les milieux interlopes.

À 20h15, BOBO 1ER, ROI DE PERSONNE. Sur un texte de Frantz Succab, Guillaume Clayssen met en scène Patrick Womba dans ce spectacle produit par la Scène Nationale de la Guadeloupe, et dont le personnage unique pourrait faire écho avec les marginaux du formidable 7…LOST IN LA MANCHA de Pépito Matéo vu l’année dernière au même endroit.

sur-la-page-wikipedia-de-michel-druckerÀ 22h00, SUR LA PAGE WIKIPÉDIA DE MICHEL DRUCKER IL EST ÉCRIT QUE CE DERNIER EST NÉ UN DOUZE SEPTEMBRE À VIRE. Texte, mise en scène et jeu d’Anthony Poupard. Un spectacle qui vaut déjà le détour par son texte de présentation.

nb. Est aussi annoncé, du 16 au 19 juillet 2015 à 21h00, dans le cadre des fameux Nightshots de la Manufacture, WALKING THERAPIE de Nicolas Buysse et Fabio Zenoni, mis en mouvement plutôt qu’en scène par Fabrice Murgia, s’agissant d’un safari urbain…

*on se souviendra notamment, à propos de l’édition précédente à la Manufacture d’Avignon, de CINQ VISAGES POUR CAMILLE BRUNELLE, 7… LOST IN LA MANCHA et QUATUOR VIOLENCE.

LA MANUFACTURE d’Avignon

2, rue des écoles

Advertisements

Une réflexion sur “La Manufacture : programme du Festival OFF d’Avignon 2015 (1/2)

Votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s