les doms avignon off 2015

Théâtre des Doms : programme du Festival OFF d’Avignon 2015

« Arme d’imagination massive » : c’est sous cette bannière que sont réunis les spectacles que programme le Théâtre des Doms à l’occasion du Festival d’Avignon OFF 2015. Pour rappel, le Théâtre des Doms sélectionne chaque année des créations contemporaines venues de la Belgique francophone. Six spectacles sont présentés au 1bis de la rue des Escaliers Sainte-Anne. Attention, les représentations démarrent le dimanche 5 juillet, lendemain du début officiel du OFF, et se terminent comme le Festival le dimanche 26 juillet (relâche les 15 et 22).

—Programme épluché par Walter Géhin, PLUSDEOFF.com  (nb : les heures de début sont indiquées sous réserve de légères modifications.)

À 11h00, derrière ELLE(S), création de Sylvie Landuyt, se cache une jeune fille, interprétée par Jessica Fanhan, qui s’imagine plusieurs vies à l’âge adulte, et les incarne sous le regard et sur les chants d’une mère aux illusions perdues, jouée par Sylvie Landuyt. Ruggero Catania accompagne à la guitare électrique ce spectacle engagé.

À 13h00, LES MISÉRABLES donne l’opportunité de découvrir une forme plutôt rare, le théâtre d’objets. Karine Birgé et Marie Delhaye, de la compagnie Karyatides, ont la lourde tâche d’animer le souffle du roman de Victor Hugo, dans une mise en scène d’Agnès Limbos. À partir de 9 ans.

À 15h30, une comédie du langage destinée au jeune public (à partir de 7 ans), d’après le livre Le Prince de Motordu de Pef publié chez Gallimard, est présentée par le collectif Les Alices. Elle est intitulée LES MOTS PERDUS.

À 18h00, Jean-Luc Piraux sera seul en scène et SIX PIEDS SUR TERRE, c’est-à-dire bien vivant, pour aborder, aux antipodes du pathos, le thème du grand âge et de la fin qui approche.

À 20h00, la pièce LOIN DE LINDEN de Veronika Mabardi, mise en scène par Giuseppe Lonobile, réunit, dans un huis clos familial, deux comédiennes vénérées outre-Quiévrain : Véronique Dumont et Valérie Bauchau.

À 22h00, LE RÉSERVISTE marque le retour du metteur en scène Antoine Laubin (son interview) à Avignon, après un passage remarqué en 2010 avec LES LANGUES PATERNELLES, déjà aux Doms. Le texte est cette fois de Thomas Depryck, valeur montante de l’écriture en Belgique. Portrait à trois voix d’un homme qui se met délibérément en réserve du marché de l’emploi, LE RÉSERVISTE aborde sous un angle original le thème du chômage.

3 spectacles sélectionnés par le Théâtre des Doms sont présentés dans d’autres lieux : au CDC – les Hivernales, CORTEX, spectacle de danse-théâtre de la Compagnie 3637 // sur l’île Piot, LE POIVRE ROSE, une création de la compagnie du Poivre Rose // à l’AJMi, le duo DÉSIR FIORINI dans le cadre des Têtes de Jazz.

THÉÂTRE DES DOMS d’Avignon

1bis rue des Escaliers Sainte-Anne

Advertisements

Votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s