le_revizor_avignon_off_c_roussel_g

LE REVIZOR / m.e.s Ronan Rivière

Le Collectif VdP présente LE REVIZOR au théâtre Petit Louvre Templiers lors du Festival OFF d’Avignon. La critique.

Enfin un REVIZOR mis en scène et joué comme il se doit ! D’abord par un choix pointu des comédiens, qui collent tous parfaitement à leur personnage: Jean-Benoît Terral, mal rasé, le cheveu aplati, en Gouverneur un tantinet débraillé; Michaël Cohen, barbe fournie et cheveux presque afros, est un Bobtchinski expansif qui forme une belle doublette avec Jérôme Rodriguez, Dobtchinski zozotant; Christelle Saez apporte de l’énergie et de l’éclat au rôle de Maria, la fille du Gouverneur; Louis Thelier ne s’économise pas en Osip, serviteur du faux Revizor.

Ronan Rivière, en Khlestakof (le faux Revizor), offre un contraste saisissant dès qu’il entre en scène, contraste entre sa voix, ses traits de visage, et ceux du Gouverneur et du duo Bobtchinski / Dobtchinski. Ces derniers, aux visages moins émaciés, s’expriment avec une voix forte, tout comme Maria d’ailleurs. Ces provinciaux vont se méprendre notamment parce qu’ils vont voir en Khlestakof un homme différent d’eux, plus raffiné, comme ils supposent que doit l’être un haut fonctionnaire venu de Saint-Petersbourg.

Le décor [Antoine Milian] s’inscrit dans la même justesse. Table, chaises, baie vitrée sont toutes de guingois, métaphore d’une situation qui naît d’un malentendu. Et que dire d’autre de ce détail de mise en scène qu’il est génial de drôlerie, quand dans la scène où Khlestakof se vante de ses prétendus exploits ministériels, le Gouverneur est ramassé, rabougri sur une chaise qui suffirait à peine à un enfant ? Un comique visuel qui reprendra de plus belle lorsque Khlestakof y fera s’asseoir Bobtchinski, puis Dobtchinski, venus l’amadouer. Et que dire d’autre de cette idée de souligner l’action, d’en assurer la ponctuation, en l’accompagnant au piano, le musicien [Léon Bailly] tournant le dos au public (et dont la présence révélera tout son sel plus tard), que c’est une idée lumineuse ?

Quelle lecture réjouissante de la pièce, quelle interprétation juste et jouissive des comédiens ! Une maîtrise comique exemplaire. 

—Walter Géhin, PLUSDEOFF.com

Publicités

8 réflexions sur “LE REVIZOR / m.e.s Ronan Rivière

Votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s