les_cavaliers_avignon_off_2014

LES CAVALIERS / m.e.s Anne Bourgeois et Eric Bouvron

L’Atelier Théâtre Actuel présente LES CAVALIERS à 10h15 au Théâtre Actuel lors du Festival OFF d’Avignon 2014. La critique.

La pièce LES CAVALIERS, adaptation d’un roman de Joseph Kessel par Eric Bouvron, et que ce dernier met en scène avec Anne Bourgeois, invite à une inouïe évasion, un envoûtant voyage dans les steppes et montagnes d’Afghanistan.

Ouroz, héritier d’une dynastie de cavaliers et éleveurs émérites en Afghanistan, participe au prestigieux tournoi, l’épreuve royale, d’un sport violent et dangereux, le Bouzkachi. Le père d’Ouroz, Toursène, présente le cheval qui sera monté, surnommé « le Cheval Fou », comme le plus intelligent et le plus rapide qu’il ait élevé, son oeuvre ultime. Tandis que la victoire  semble promise à Ouroz, il chute et se blesse grièvement à la jambe. Mais la pire blessure est celle infligée à son orgueil et à son honneur. Ne pouvant se résoudre à revenir parmi les siens, il décide, contre l’avis de son serviteur forcé de l’accompagner, de chevaucher vers les hautes montagnes. Sa blessure s’infecte, et la mort rôde…

Gregori Baquet, récent lauréat du Molière de la révélation masculine, incarne avec maestria Ouroz, personnage fier, impétueux, capable de cruauté. À ses côtés, Eric Bouvron joue à la fois le serviteur et le père, avec le regard vif de celui qui a longuement observé des hommes semblables à ses personnages (lire l’interview de Gregori Baquet pour plus de détails), et Maïa Guéritte qui fait montre d’une belle intensité dramatique.

Et voici Khalid K, l’âme de cette pièce ! Quelle prestation sublime du chanteur-bruiteur ! Il est le souffle puissant sortant des naseaux du cheval fou, le glissement des sabots sur la pierre, le vent dans la steppe et la montagne. Il sample les échos de l’action et fait monter dans l’air devenu celui d’Afghanistan de superbes chants orientaux. Quel magicien !

Salle comble et applaudissements fort nourris au moment des saluts, juste récompense d’un travail fouillé et empli d’humanité.

—Walter Géhin, PLUSDEOFF.com

Crédit photo: Sabine Trensz
Publicités

4 réflexions sur “LES CAVALIERS / m.e.s Anne Bourgeois et Eric Bouvron

Votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s