Olivier_Papot_athra_compagnie

Olivier Papot : « Pour les comédiens au plateau, ces marionnettes sont de vraies complices, exigeantes et sans complaisance. »

Qu’a donc fait Pinocchio pour que s’ouvre son procès ? Olivier Papot, auteur et metteur en scène de cette adaptation, dont il est aussi l’un des interprètes, nous présente LE PROCÈS DE PINOCCHIO, spectacle pour enfants  à partir de 6 ans, joué à l’École du Spectateur lors du Festival d’Avignon OFF 2014.

plusdeOFF: « LE PROCÈS DE PINOCCHIO s’inspire de l’oeuvre originale de l’écrivain florentin Carlo Collodi. Quels personnages retrouve-t-on dans cette adaptation, et quelle histoire tisse cette dernière pour surprendre le public ? »


proces_de_pinocchio_athra_avignon_offOlivier Papot: « On retrouve les personnages emblématiques qui donnent sa saveur à ce conte foisonnant, drôle, impertinent et souvent cruel, à commencer par Pinocchio et Geppetto bien-sûr, mais aussi Mangefeu, le grillon, les voleurs, la fée bleue, les écoliers, sans oublier le directeur de la fête foraine et ses ânes. Tous ces personnages issus du conte original sont traités à la mode athra & compagnie, c’est-à-dire de manière loufoque et survoltée dans le cadre d’une reconstitution judiciaire ordonnée par Monsieur le Juge pour éclairer l’opinion des jurés.
L’affaire est en effet complexe et sérieuse puisque Pinocchio est accusé de la disparition de son propre père, lequel s’était lancé à sa recherche ne le voyant pas revenir de l’école.
Mais on découvre aussi un agressif et quelque peu monomaniaque procureur de la République, en charge de l’accusation, un lymphatique technicien du Tribunal Régional Itinérant et bien évidemment les indispensables forces de l’ordre sans lesquelles un tribunal ne serait qu’un pâle décor de théâtre. Bref, finalement, la meilleure façon de résumer les personnages que l’on retrouve dans ce spectacle, c’est encore d’en rappeler le titre : LE PROCÈS DE PINOCCHIO. »


plusdeOFF: « Les membres du public sont conviés à devenir les jurés du procès de Pinocchio. De quelle manière s’insère cette participation du public dans le spectacle ?


Olivier Papot: « Ils ont la lourde charge de décider de l’innocence ou de la culpabilité de Pinocchio. Et il faut dire qu’ils ont fort à faire pour se construire une opinion, en raison du fonctionnement pour le moins empirique de Tribunal Itinérant et de son personnel déjanté. »


plusdeOFF: « Les marionnettes du spectacle ont été élaborées en collaboration avec l’Illustre Famille Burattini, une maison perpétuant la tradition du théâtre forain. Comment pourrait-on définir l’esthétique de ces marionnettes ? « 


Olivier Papot: « Elles sont à l’image de leur créateur, c’est-à-dire dotées d’une vraie et forte personnalité. Leur richesse expressive donne aux manipulateurs une impressionnante diversité de façon de de jouer, d’attitudes et d’états émotionnels. Pour les comédiens au plateau, ces marionnettes sont de vraies complices, exigeantes et sans complaisance comme ils les aiment. »


plusdeOFF: « Lors du OFF, LE PROCÈS DE PINOCCHIO est joué sous le Grand chapiteau de l’Ecole des spectateurs. Le fait de jouer sous un chapiteau nécessite-t-il un aménagement au niveau de la mise en scène ou s’agit-il de la configuration originelle du spectacle ? »


Olivier Papot: « Le spectacle a été créé initialement pour des théâtres équipés, mais très rapidement, en raison de l’accueil très chaleureux du public, l’équipe d’athra et compagnie a travaillé à une adaptation technique pour proposer LE PROCÈS DE PINOCCHIO sous une forme plus légère et autonome afin de diversifier les lieux de représentation. Nous avons ainsi déjà eu le plaisir de rencontrer les spectateurs avec cette proposition « tout terrain » sous chapiteau, dans les salles polyvalentes et même en extérieur.
Pour nous, la nature de la relation avec le public prime sur le lieu de représentation et puis, n’est-ce pas la vocation d’un Tribunal Régional Itinérant d’œuvrer en tous lieux pour remplir sa mission, y compris sous un chapiteau ? »


plusdeOFF: « Dernière question, vous conjuguez éléments traditionnels tels que masques et marionnettes avec dessins d’animation et vidéo. La vidéo est-elle devenue un passage obligé dans les spectacles pour enfants afin de captiver ou maintenir leur attention ? « 


Olivier Papot: « Votre question laisserait à penser que les masques et marionnettes ne seraient plus à même aujourd’hui de captiver les spectateurs, petits et grands. Nous sommes convaincus du contraire, et le succès des festivals de marionnettes le prouve tout au long de l’année. Ces incontournables du théâtre populaire se réinventent perpétuellement et expriment avec une incroyable acuité aussi bien nos questionnements existentiels les plus profonds, et dans le même temps les antagonismes sociaux d’une époque.
Il n’est pas dans notre habitude de travailler avec la vidéo, dont nous nous méfions d’une utilisation qui parfois sert à cacher la faiblesse du propos et de la construction dramaturgique. Dans LE PROCÈS DE PINOCCHIO, a-li-ce, la vidéaste, a vraiment travaillé pour coller à l’esthétique du spectacle mais surtout elle a chargé ses vidéos d’une fonction dramatique narrative. En effet, ces dernières interviennent dans le plaidoyer de Pinocchio, au moment où ce dernier change d’état, de petit enfant à marionnette, et réciproquement. Mais vous décrire comment s’opère la métamorphose et comment la vidéo entre en jeu à ce moment serait déjà trop dévoiler la mise en scène…
Le travail d’animation d’a-li-ce, en plus d’être ludique par son choix des couleurs et des matériaux ainsi que par sa fantaisie, est toujours emprunt d’une charge émotionnelle certaine. Ses vidéos sont régulièrement diffusées par arte creative. »
Propos recueillis par Walter Géhin, PLUSDEOFF.com
LE PROCÈS DE PINOCCHIO, spectacle pour enfants accompagnés dès 6 ans, du 8 au 27 juillet à 11h45 (relâche le 20), Ecole du Spectateur [Ecole Élémentaire Pouzaraque, 5 place Louis Gastin – Avignon centre], réservations : 06.24.42.17.07
Publicités

2 réflexions sur “Olivier Papot : « Pour les comédiens au plateau, ces marionnettes sont de vraies complices, exigeantes et sans complaisance. »

Votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s