julie_mori_theatre

Julie Mori : « Le comique de situation m’a toujours fascinée. »

Une formidable présence sur scène. Une énergie débordante. La tonitruante Julie Mori est à l’affiche de deux pièces du Festival OFF d’Avignon 2014, PRÊT-À-PARTIR (la critique) au Théâtre Buffon et LE SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ (la critique) au Collège de la Salle. Entretien avec une comédienne qui a du coffre

PLUSDEOFF.com : « Vous jouez, cette année encore, dans plusieurs pièces du OFF, PRÊT-À-PARTIR au Buffon à 19h50 puis LE SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ au Collège de la Salle à 22h00. Comment gérez-vous cet enchaînement ? »

Julie Mori : « J’ai la chance cette année de pouvoir défendre deux superbes pièces revendiquant chacune leur appartenance au théâtre populaire.

Mon challenge pour cet Avignon est de réussir à passer d’une représentation à l’autre en 20 minutes. De plus, le contraste entre les deux personnages que j’interprète est assez marqué. En effet, je passe d’un rôle de première actrice très raffinée à un rôle de jeune première complètement décalée avec les cheveux en bataille.

Je nous revois encore avec mes partenaires, lorsque j’étais élève à l’AIDAS, parfois ni maquillés ni costumés seulement quinze minutes avant le spectacle. Au début, le stress prenait le pas sur la moindre action, le simple fait de dessiner un trait de crayon sur une paupière relevait d’un véritable défi, quand j’y repense j’en ris encore. Comme quoi en situation d’urgence, on est toujours plus efficace que dans la sérénité.

Cette année c’est un enchaînement un peu rapide, mais en optimisant au maximum le temps imparti tout devrait bien se dérouler. On sait tous qu’en Avignon rien ne se passe jamais comme prévu… Alors face aux aléas, il faudra improviser ! »

PLUSDEOFF.com : « Quelle histoire la pièce PRÊT-À-PARTIR raconte-t-elle, quel personnage jouez-vous ? »

Julie Mori:  « PRÊT-À-PARTIR est un bel exemple de mise en abyme au théâtre. C’est l’histoire d’une compagnie modeste au XVIIème siècle, composée de quatre comédiens qui se voient offrir une opportunité en or, celle de se produire à la cour du Duc. Ils partent des rêves plein la tête à la rencontre de leur public prestigieux, puis sur la route un accident interrompt leur voyage. Les comédiens décident alors de répéter leur pièce en attendant de pouvoir repartir.

Le propos principal de ce spectacle se concentre autour de l’apparence. Finit-on par devenir les étiquettes que l’on nous colle? Faut-il se battre ? Peut-on se battre ? Le préjugé devient-il l’excuse de la résignation ?

À travers le spectre d’une époque révolue, cette pièce parle de sujets bien actuels. J’y joue deux rôles : celui de Bianca, la comédienne au caractère bien trempé et amoureuse du metteur en scène Saverio, et celui de Clothilde, une jeune première à la force de vie intarissable qui cherche à s’affranchir sans cesse des épreuves qui lui sont imposées. »

PLUSDEOFF.com : « Quels aspects de votre jeu avez-vous particulièrement travaillés pour ces rôles dans PRÊT-À-PARTIR ? »

Julie Mori : « Quand je suis arrivée sur le projet, les premiers mots de Fabio Gorgolini, le metteur en scène, ont été : «On va utiliser les techniques de la Commedia dell’Arte pour faire passer un drame fort et actuel. » J’ai été un peu surprise et en même temps complètement séduite par le concept. Puis on s’est lancé dans le travail avec cette idée de style hybride. À l’arrivée on a mis en place des purs moments de Commedia qui se font surprendre par le drame, et vice versa. Ce que j’ai particulièrement travaillé, et que je travaille encore, ce sont les transitions délicates et en même temps tellement jouissives entre ces deux registres forts que sont la comédie et la tragédie. »

PLUSDEOFF.com : « Parmi vos multiples rôles joués dans le OFF ces dernières années, quel est votre meilleur souvenir au Festival ? »

Julie Mori : « Sans hésiter je choisis UN CHAPEAU DE PAILLE D’ITALIE de Labiche, mis en scène par Carlo Boso et Danuta Zarazik. C’était dans la programmation de la Cour du Barouf au Festival OFF 2011. Je jouais la belle-mère, Mme de Nonencourt, une femme d’une soixantaine d’années, autoritaire et au tempérament sanguin. J’ai pris beaucoup de plaisir à trouver la corporalité de ce personnage et à modifier ma voix. J’ai même puisé dans mes ressources familiales en volant les tics comportementaux de ma grand-mère ! Dans ce spectacle, le mélange de la Commedia et du théâtre de boulevard donnait un cocktail explosif, le rapport que nous avions avec le public était extraordinaire. »

PLUSDEOFF.com : « Si demain on vous proposait de jouer dans un Feydeau, par exemple la Môme Crevette dans LA DAME DE CHEZ MAXIM, vous jubilez ou vous refusez ? »

Julie Mori : « Je JUBILE et j’accepte ! C’est un rôle féminin incroyable comme on en croise peu ! En effet, au théâtre généralement ce sont les rôles masculins qui ont le plus de relief. Incarner un personnage qui détient le pouvoir sur l’intrigue, c’est en quelque sorte toucher au plaisir grisant d’amorcer la chute d’une longue série de dominos. Le comique de situation m’a toujours fascinée, et les quiproquos m’amusent toujours autant ! »

PLUSDEOFF.com : « Dernière question, la mise en scène vous intéresse-t-elle, avez-vous des projets dans ce domaine ? »

Julie Mori : « La mise en scène m’intrigue et m’intéresse, même si dans l’absolu je ne pourrai pas me passer de jouer. Je me suis lancée dans un projet de mise en scène qui devrait voir le jour dans les deux ans à venir. Je me laisse le temps, je pense que la mise en scène relève d’une approche et d’un engagement différent. J’ai hâte d’avancer dans ce travail et de vous en reparler bientôt… »

—Propos recueillis par Walter Géhin, PLUSDEOFF.com

Advertisements

4 réflexions sur “Julie Mori : « Le comique de situation m’a toujours fascinée. »

Votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s