LA MERE DE BÉBÉ / m.e.s Philippe Ferran

Carabistouilles & Cie présente « La mère de bébé » au Chapeau d’ébène Théâtre à 18h45 dans le cadre du OFF 2013. La critique.

la mere de bebe avignon offDeux courtes pièces en un acte de Georges Feydeau, « On purge bébé » et « Feu la mère de madame », sont réunies sous le titre « La mère de bébé ». En guise d’introduction, une chanson d’Aristide Bruant, une bonne idée pour ancrer la représentation dans l’époque à laquelle les pièces furent écrites.

La suite est moins enthousiasmante. La faute à une interprétation trop sage, trop retenue quand il s’agit de donner du relief aux répliques et aux situations qui sont le sel de ces deux pièces. Dire que cette version ralentie nuit au comique de Feydeau est un euphémisme. Le feu ne couve pas, en fait il ne prend jamais. Le comique de Feydeau, exigeant, se nourrit d’une exactitude dans la mise en scène et d’une verve des comédiens que l’on ne trouve pas ici.

Dans ce marasme, seule l’interprète de l’épouse dans « Feu la mère de madame » tire son épingle du jeu, prompte à la querelle comme il se doit. Insuffisant toutefois pour rendre attractif ce spectacle.

Article précédentLES PRECIEUSES RIDICULES
Article suivantUN FIL A LA PATTE

À LIRE

%d blogueurs aiment cette page :